Les romans


Le projet prototypeS a pris son envol grâce à cinq romans dont il faut pour le moment se contenter d’extraits ou de quatrièmes de couverture, excepté pour le premier d’entre eux qui fait l’objet du livre immersif. Depuis peu, un autre est venu s’ajouter à la liste, un qui est signé par ni plus ni moins que… Jules Verne ! Vous trouverez ses deux premiers chapitres en format « livre immersif ».

Ces cinq romans possèdent chacun leur propre intrigue mais racontent, ensemble, une histoire commune. S’ils s’inscrivent tous dans un univers de science fiction (post-apocalyptique, pour être précis), les lieux et les époques auxquels ils se déroulent sont très variés. Onze siècles séparent les premiers événements de l’épilogue, le temps de voyager sur une Terre tantôt ravagée, tantôt luxuriante ; de traverser des mégalopoles qui se dressent jusqu’aux nuages, de visiter les tréfonds des océans, de parcourir inlandsis et plaines enherbées pour des protagonistes de tout horizon et de tout âge.

Pour des raisons précédemment citées, aucun ordre de lecture ne serait à favoriser absolument. « Ne serait », car, pour les lire, il faut avant qu’ils soient publiés. Ce qui me permet de faire un aparté de la plus haute importance : les cinq romans du projet prototypeS sont en recherche de maison d’édition (à compte d’éditeur). Leur présentation ci-après suit donc un ordre totalement arbitraire.

 

prototypeS – Première partie

Quatrième de couverture : La mégalopole de Numéris se retourne contre un étudiant bien placé – trop bien placé – dans son milieu juridique. Seul contre tous, Thomas Milas se retrouve plongé au milieu d’un thriller de science fiction à se battre pour la mémoire d’un ami en même temps que sa survie, celle de son père et de sa mère. Une seule chose est sûre, il ne pourra gagner sur tous les tableaux.

Premier chapitre
Adaptation audio complète

 

prototypeS – Deuxième partie

Quatrième de couverture : L’organisation des Erudits gagne en pouvoir Numéris ainsi que dans les quatre autres mégalopoles de l’après Grand Bleu. Contre elle s’élève un dernier adversaire : l’Enquêteur en Chef déchu de Numéris. Les secrets d’un peuple inconnu viendront-ils à bout d’un homme prêt à donner sa vie ? De cette réponse dépend la guerre qui s’annonce.

 

La rédemption des anges

Quatrième de couverture : L’ordre des mercenaires d’Ante Astra, ville jusqu’alors inconnue des peuples de l’après Grand Bleu, reçoit un message de détresse : les mégalopoles appellent à l’aide. C’est Nausicaä, apprentie au terme de sa formation, qui le reçoit. Depuis plus de mille ans, seules deux femmes de son ordre s’y sont rendues avant elle et y ont trouvé la mort. Elle devra partir à la découverte de ce monde inconnu, dont la magnificence n’a d’égal que la violence et la corruption ; et elle n’arrive pas à la cheville de ses prédécesseurs.

Extrait

 

Par delà les montagnes, et bien plus loin encore…

Quatrième de couverture : Matis Harlong est un ancien militaire, fut un temps où il tirait avant de penser. Lázaro Malorn est un archiviste qui n’a jamais appris à tirer, surtout pas quand on lui a mis une arme entre les mains. Sarah est une femme fatale que rien n’achète, sauf l’argent. Pino est une fillette de six ans perdue au milieu de l’océan. Les quatre se battront ensemble ou séparément, mais il est dit aujourd’hui que seul l’un d’entre eux sauva la Terre du Grand Bleu.

 

L’Homme, Octavia et la Machine

Quatrième de couverture : L’organisation des Erudits descend directement d’un peuple banni des mégalopoles. Ce peuple doit sa survie à un homme : César Sefria. Certains le disent auteur d’un des plus grands crimes contre l’humanité ; d’autres voient en lui un Saint. Lui a seulement voulu aider un ami.

 

Autre roman du Projet prototypeS

 

Voyage au centre de la Terre – Jules Verne

Quatrième de couverture : Le professeur Lidenbrock, un scientifique excentrique, découvre un manuscrit crypté révélant l’existence, en Islande, d’un passage menant au centre de la Terre. Accompagné de son neveu Axel, le narrateur, et d’un guide islandais, Hans, il organise une expédition dans les entrailles terrestres, qui se révèle être une plongée dans le passé. Après de nombreuses péripéties, les trois hommes découvrent un monde perdu : une caverne contenant plantes, poissons et animaux préhistoriques, dont certains restent bien vivants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s