Les romans

Les romans décrivent un univers étendu dans le temps et dans l’espace. Ils relèvent principalement de la science fiction avec une composante qui balance entre thriller et aventure, mais placent toujours leurs contextes au service d’une intrigue qui leur est propre. On y voyage sur une Terre tantôt ravagée, tantôt luxuriante, traverse des mégalopoles dressées jusqu’aux nuages, visite les tréfonds des océans, parcourt inlandsis et plaines enherbées aux côtés de protagonistes de tout horizon et de tout âge.
Ils peuvent être lus indépendamment, sans ordre particulier, et les plus curieux trouveront certaines réponses à leurs questions en se baladant de l’un à l’autre.

Les premiers chapitre de chaque livre sont disponibles sur le site de l’Homme Sans Nom.

Seconde Humanité (2018)

César Séfria voit son destin bouleversé par une infime erreur. De son laboratoire s’échappe un virus qui provoque une pandémie en voie de décimer une grande partie des rescapés du Grand Bleu, catastrophe écologique planétaire. L’antidote échappe aux plus grands cerveaux, et la situation presse. À court d’idées, il se réfugie dans la lecture d’un manuscrit qui transcrit les derniers moments de cette apocalypse et suit quatre destins croisés, duos improbables, qui se battent pour sauver la Terre de la montée critique des océans et de son asphyxie.

Prototypes (2019)

Le Grand Bleu nous a menacés d’extinction. Un millénaire plus tard, cinq mégalopoles sont sorties de terre. Numéris, fief du progrès technologique, cristallise toutes les ambitions. Vengeance, idéalisme et pouvoir alimentent le cyclone qui s’abat sur ses plus hautes instances. Dans son œil : Thomas Milas. Fervent défenseur de la cause androïde, il se bat pour développer l’intelligence artificielle au risque de lui faire surpasser celle de l’homme. Or, il est des expériences dont il vaut mieux s’abstenir lorsque l’ennemi vous observe, vous traque, voire vous habite.

 

Une réflexion sur “Les romans

  1. Oh mon dieu, je suis un grand fan de PrototypeS et de tes œuvres audio. Honte à moi, je n’ai même pas vu que tu as enfin trouvé un éditeur suffisamment intelligent pour reconnaître ton talent. Je vais m’empresser d’ajouter ton livre à ma bibliothèque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s